Home

Les Quarante-Cinq, tome II

Les Quarante-Cinq, vol. 2, into French

Alexandre Dumas (1802-1870) "Il était dix heures du soir à peu près : MM. les députés s’en retournaient assez contrits, et à chaque coin de rue qui les rapprochait de leurs maisons particulières, ils se quittaient en échangeant leurs civilités. Nicolas Poulain, qui demeurait le plus loin de tous, chemina seul et le dernier, réfléchissant profondément à la situation perplexe qui lui avait fait pousser l’exclamation par laquelle commence le dernier paragraphe de notre dernier chapitre. En effet, la journée avait été pour tout le monde, et particulièrement pour lui, fertile en événements. Il rentrait donc chez lui, tout frissonnant de ce qu’il venait d’entendre, et se disant que si l’Ombre avait jugé à propos de le pousser à une dénonciation du complot de Vincennes, Robert Briquet ne lui pardonnerait jamais de n’avoir pas révélé le plan de manœuvre si naïvement développé par Lachapelle-Marteau-devant M. de Mayenne. Au plus fort de ses réflexions, et au milieu de la rue de la Pierre-au-Réal, espèce de boyau large de quatre pieds, qui conduisait rue Neuve-Saint-Méry, Nicolas Poulain vit accourir, en sens opposé à celui dans lequel il marchait, une robe de Jacobin retroussée jusqu’aux genoux. Il fallait se ranger, car deux chrétiens ne pouvaient passer de front dans cette rue." Tome II
Authors

Alexandre Dumas

Serie

Les Quarante-Cinq (vol. 2)

Publishing
La Gibecière à Mots (February 8, 2021)
Language
French
Identifiers
  • ISBN: 2374638561
  • ISBN13: 9782374638560
Abstract
Alexandre Dumas (1802-1870) "Il était dix heures du soir à peu près : MM. les députés s’en retournaient assez contrits, et à chaque coin de rue qui les rapprochait de leurs maisons particulières, ils se quittaient en échangeant leurs civilités. Nicolas Poulain, qui demeurait le plus loin de tous, chemina seul et le dernier, réfléchissant profondément à la situation perplexe qui lui avait fait pousser l’exclamation par laquelle commence le dernier paragraphe de notre dernier chapitre. En effet, la journée avait été pour tout le monde, et particulièrement pour lui, fertile en événements. Il rentrait donc chez lui, tout frissonnant de ce qu’il venait d’entendre, et se disant que si l’Ombre avait jugé à propos de le pousser à une dénonciation du complot de Vincennes, Robert Briquet ne lui pardonnerait jamais de n’avoir pas révélé le plan de manœuvre si naïvement développé par Lachapelle-Marteau-devant M. de Mayenne. Au plus fort de ses réflexions, et au milieu de la rue de la Pierre-au-Réal, espèce de boyau large de quatre pieds, qui conduisait rue Neuve-Saint-Méry, Nicolas Poulain vit accourir, en sens opposé à celui dans lequel il marchait, une robe de Jacobin retroussée jusqu’aux genoux. Il fallait se ranger, car deux chrétiens ne pouvaient passer de front dans cette rue." Tome II

Les Quarante-Cinq's series

Current: vol. 2, limited to 10 next volumes.

Related books & series

Based on tags & genre, not in same series. Limited to 10 first results.

Comments

No comments available
You must be logged in to post a comment