Zadig ou La Destinée Orientale

Profile Overview

Zadig ou La Destinée Orientale

EPUB 124.93 Ko into French

Description
Authors

Voltaire

Publishing
Independently Published (March 8, 2014)
Language
French
Identifiers
  • ISBN13: 9781973108733
Abstract

Zadig ou la Destinée est un conte philosophique de Voltaire, publié pour la première fois en 1747 sous le nom de Memnon. Allongé de quelques chapitres, il fut publié une nouvelle fois en 1748 sous son titre actuel. D’après Longchamp, secrétaire de Voltaire, c’est au cours des soirées mondaines données à Sceaux, chez la duchesse du Maine, que l’idée d’écrire des contes inspire à Voltaire ce petit roman, qualifié aussi de conte philosophique, qui connaît plusieurs éditions à partir de 1747. Cette œuvre est inspirée d'un conte persan intitulé Voyages et aventures des trois princes de Serendip. Cependant Zadig va plus loin que les trois princes de Serendip en ce sens qu'il utilise la science de son temps, un « profond et subtil discernement », pour parvenir à ses conclusions. Il a acquis « une sagacité qui lui découvrait mille différences où les autres hommes ne voient rien que d'uniforme ». Voltaire n'évoque pas le hasard mais parle d'une « bizarrerie de la providence ». Il introduit également le suspense dans son récit, alors que dans la tradition du conte oriental le lecteur est averti dès le départ que les trois frères n'ont pas vu l'animal, ce qui renforce le raisonnement indiciaire de Zadig pour se rapprocher de la méthode scientifique. Voltaire retrace les mésaventures d’un jeune homme victime d'injustice nommé Zadig qui fait l’expérience du monde dans un Orient de fantaisie. Tour à tour favorable et cruelle, toujours changeante, la fortune du héros passe par des hauts et des bas qui rythment le texte : Zadig échappe de nombreuses fois à la prison et aux amendes car il a été accusé à tort. En fin de compte, Zadig est nommé Premier ministre du roi de Babylone, il s’avère être un très bon homme, finalement très apprécié du roi, jugeant justement les gens, et non d'après leurs revenus, comme le faisaient les autres ministres, c’est donc selon une justice équitable que Zadig travaille en tant que ministre du roi. Malheureusement pour lui, Zadig doit fuir le royaume de Babylone à cause de l’amour compromettant qu’il porte à la reine Astarté, découvert par la cour. L’inquiétude de Zadig naît et le pousse à croire que le roi daigne tuer la reine par simple vengeance. Durant son voyage, Zadig rencontre divers personnages hauts en couleur, il connaîtra différents sentiments tels que le désespoir et la souffrance et devra faire face à l’injustice et à la superstition, ainsi qu’aux dangers qui peuplent son errance à travers le monde, en espérant un jour retrouver Astarté. Il cherche à mettre en avant l'injustice qu'il a dû endurer. Zadig est le personnage principal et éponyme du conte. Son nom signifie « le véridique » (ṣādiq) ou « l’ami » (ṣadīq) en langue arabe et « le juste » (ṣaddīq) en hébreu. Il est présenté dès le premier chapitre comme un homme très vertueux, sans aucun défaut pour la société de Voltaire. Son meilleur ami Cador est un beau jeune homme, dont le portrait n’est pas précis. En arabe, Cador signifie « le tout puissant » (qaddūr). Zadig est avant tout une satire des mœurs et des institutions du siècle des Lumières. L'humour et l'ironie ont une place importante dans ce roman, car c'est par ce biais que Voltaire critique les apparences et la société française de son époque. Personnages Zadig : philosophe de Babylone, personnage principal de l’histoire ; Astarté : reine de Babylone, dernier amour de Zadig ; Jesrad : ange déguisé en ermite ; Moabdar : le roi de Babylone ; Sétoc : maître de Zadig esclave, en hébreu « tais-toi » ; Cador : ami fidèle et confident de Zadig ; Sémire : premier amour de Zadig ; le trahit en épousant Orcan ; Hermès : grand médecin provenant de Memphis ; Orcan : rival de Zadig ; Azora : deuxième amour de Zadig ; Marcalina : professeure de lettres provenant de Babylone ; Almona : veuve, en hébreu Almana « veuve » ; Arbogad : riche brigand ; Arimaze: surnommé « l'envieux », il veut nuire à Zadig Ogul : le maitre d'Astarté quand celle-ci fut esclave L'Ermite : un ange **

Comments

No comments available
You must be logged in to post a comment